Forum national inter SPPPI les 14 et 15 novembre 2019

publié le 28 novembre 2019

Organisé par le secrétariat permanent pour la prévention des pollutions et des risques industriels de la région grenobloise en préfecture de l’Isère.

La préfecture de l’Isère a accueilli dans ses salons le 11e Forum national inter SPPPI (Secrétariat permanent pour la prévention des pollutions et des risques industriels) les 14 et 15 novembre 2019. Cette manifestation, organisée par le SPPPY local, a réuni plus de cent personnes sur les deux jours, malgré des conditions climatiques difficiles qui ont rendu les transports compliqués…

La première journée a démarré par les discours d’accueil de madame Hélène Héron, cheffe du Bureau des risques des industries de l’énergie et de la chimie à la DGPR (direction générale de la prévention des risques), monsieur Yannick Mathieu directeur adjoint de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, monsieur Jean-Charles Colas-Roy, député de la 2ᵉ circonscription de l’Isère et monsieur Lionel Beffre, préfet de l’Isère et co-président du SPPPY.

Les SPPI (Cécile Nobs et Corinne Thievent) ont ensuite présenté leur feuille de route stratégique pour les prochaines années, autour de leurs principales missions :

  • information, concertation et accompagnement ;
  • prévention des risques ;
  • accompagnement de la transition des territoires ;
  • prévention des pollutions et des nuisances.

Sébastien Vienot, chef du service PRICAE à la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, a présenté les premiers retours sur Lubrizol ce qui a suscité de nombreux échanges avec la salle sur ce sujet très sensible.
Puis une présentation à 3 voix a été faite par Grenoble Alpes Métropole (MM. Vincent Boudières, Bertrand Marion et Amir Strkonjic), sur leurs démarches de résilience et de prévention des risques sur notre territoire.

Le forum a proposé ensuite trois tables rondes, animées par Maxence Cossalter de l’agence Niagara, qui ont permis de nombreux échanges et partages d’expériences :

1 - Quelles sont les opportunités numériques pour les SPPPI ?

Les modes de communication évoluent et les moyens pour sensibiliser et informer la population doivent s’adapter. Les SPPPI sont bien conscients de ces nouveaux modèles et s’y préparent. La place d’internet, la présence sur les réseaux sociaux, la campagne sur les Risques Industriels Majeurs en Auvergne-Rhône-Alpes ont été abordés avec l’Institut des risques majeurs à Grenoble, ATRISC, le SPIRAL et le SPPPI Artois.

2 - Témoignages et échanges autour de l’économie circulaire : les SPPPI comme facilitateurs de projets

La mutualisation des efforts pour des actions de plus grande envergure, c’est aussi l’ambition des SPPPI. L’Ademe a présenté le dispositif d’accompagnement de ces projets sur la région.

Des initiatives intéressantes ont été présentées : le projet SOLCIA, entre la plate-forme chimique de Le-Pont-de-Claix et la Compagnie de Chauffage Intercommunale de l’agglomération grenobloise (CCIAG) pour optimiser leur bilan énergétique et améliorer leur bilan carbone ou encore la gestion des déchets au sein de l’agglomération du Douaisis mais aussi la toile industrielle de la région Dunkerquoise. Les porteurs de projets ont fait part de leur expérience, de leurs difficultés et de leurs réussites pour inviter d’autres SPPPI à déployer ces actions sur leur territoire.

3 - La santé et l’environnement au cœur des préoccupations des SPPPI

L’air que nous respirons, l’eau et les aliments que nous ingérons, le bruit auquel nous sommes exposés, influent tous de manière plus ou moins directe sur notre santé. Les SPPPI se sont bien évidemment positionnés sur ce sujet d’actualité.
Marie-Laure Métayer, de la DGPR, a présenté le Plan national Santé environnement n° 4 ; l’IREPS (instance régionale d’éducation et de promotion santé), le nouveau site d’éducation à la santé et à l’environnement en Auvergne-Rhône-Alpes ; le SPPPI de Strasbourg-Kehl les actions mises en œuvre dans le cadre du PRSE3 Grand-Est ; le SPPPI Vallée de Seine et APORA (association des entreprises de Rhône-Alpes pour l’environnement industriel) les études de zone (en Vallée de Seine et en Isère) ; et enfin le SPPPI Provence-Alpes Côte d’Azur, le dispositif REPONSES.

À noter que l’ensemble des deux journées ont été croquées par Cled12 qui a permis d’aborder tous ces sujets avec quelques pointes d’humour.

L’ensemble des intervenants étaient ensuite conviés à des visites, au choix :

  • le show-room de MINATEC, la plateforme chimique le Pont-de-Claix
  • ou alors la compagnie de Chauffage intercommunale de l’agglomération grenobloise.

L’ensemble des présentations, le compte rendu et les magnifiques dessins Cled12 seront sur le site internet du SPPPY mi-décembre 2019.

Visionner cette courte vidéo pour mieux connaître les missions des SPPPI