Présentation de la commission

 
 
 

Commission risques majeurs

publié le 19 juillet 2019

Historique

La commission Risques Majeurs prend la suite notamment des travaux du Comité pour l’Information sur les Risques Industriels Majeurs dans la département de l’Isère (CIRIMI), créé en 1999.
Elle a compétence sur l’ensemble du département.

Mise en place

La première réunion s’est déroulée le 5 avril 2011. En moyenne, la commission se réunit au moins deux fois par an. Des groupes de travail spécifiques peuvent être créés au cas par cas.

Présidence

Eléonore PERRIER, élue à la Ville de Pont de Claix, Maire-adjointe aux solidarités, à la cohésion sociale, à l’économie sociale et solidaire et à la protection civile a été la première président et a lancé avec dynamisme les premiers travaux dès 2011.

Elle a été remplacé depuis fin 2017 par Raphaël Guerrero, maire de Jarrie et vice président délégué aux finances et au budget de Grenoble Alpes Métropole.

Membres de la commission

Collège Élus et collectivités
Ville de Grenoble, Département de l’Isère, Association des maires de l’Isère, Grenoble Alpes Métropole, Mairie de Salaise sur Sanne

Collège Acteurs économiques
APORA, Arkema, Vencorex, GIE Osiris, Rubis Terminal, CEA

Collège Associations / Experts
IRMa, FRAPNA, CNRS, LAHGGLO

Collège Représentants des salariés
CHSCT Vencorex, CHSCT Arkema, CHSCT Roussillon/Salaise

Collèges État et administrations
DDT, SIDPC, SDIS, DREAL, Rectorat, Préfecture de l’Isère (service communication)

Travaux

  • Participation aux actions et à l’organisation de la campagne régionale sur les risques industriels majeurs à l’automne 2018
  • Participation à la journée annuelle les bons réflexes
  • Promotion du label Les bons réflexes
  • Information régulière des membres sur les CSS/CLIC et les PPRT ainsi que sur le Système d’Alerte et d’Information Préventive.
  • Participation au comité éditorial de la lettre d’information « Regards sur le risques ». Dernier numéro en 2018.
  • Participation Journées de formation sur la prévention des endommagements aux réseaux enterrés, dans le prolongement du GT Canalisations. Arrêté en 2018.
  • Mise en place de groupes de travail selon les demandes/besoins : Groupe de travail sur les consignes en cas d’alerte, pour les entreprises du BTP intervenant à proximité des établissements à risques.

Perspectives

  • Favoriser l’information préventive sur les risques industriels majeurs à destination du grand public dans la durée, à travers la campagne Les bons réflexes et les actions organisées en conséquence : voir www.lesbonsreflexes.com
  • Améliorer le partage du retour d’expérience sur la gestion de crise.